Devenir manutentionnaire au Canada

Devenir manutentionnaire au Canada

Comment devenir manutentionnaire au Canada est une question qui revient généralement pour des travailleurs expérimentés ou non qui souhaiteraient immigrer pour exercer ce métier au Canada. Cependant, pour y accéder il faudrait avoir la formation requise et se renseigner sur les salaires disponibles dans ce corps de métier. Le manutentionnaire est aussi appelé agent de piste aéroportuaire ou encore agent service avion, il est chargé de plusieurs taches notamment l’ensemble des opérations de pistes.

Conditions et compétences pour devenir manutentionnaire au Canada

Le manutentionnaire veille sur le bon déroulement concernant la disposition de l’aéronef mais aussi de ce qu’il contient comme charge. Il est tenu de respecter les règlementations pour le chargement et l’application efficace des consignes par rapport à la sûreté et la sécurité. L’agent de piste est également un opérateur en soute, en faisant les transferts des bagages dans les galeries dédiées. Le manutentionnaire est celui qui a la charge des opérations de tractages (push-back) et conduit les matériels d’assistance aéroportuaire. Toutefois, le rôle pour lequel il est le plus connu est la mise en œuvre des départs au casque en anglais.

Les maîtres mots de dans la profession d’agent de piste riment avec rigueur, attention, discipline, ces qualités en plus d’être importante sont des règles d’or indispensables avec la ponctualité, l’esprit d’équipe et d’initiative. Le chef avion est le supérieur hiérarchique de l’agent de piste et aussi le débouché professionnel le plus proche de son emploi. Par ailleurs, Les tranches horaires sont décalées et variables à cause des vols longs et moyens courrier qui proviennent de pays qui sont très souvent en décalage horaire. Le manutentionnaire est souvent amené à travailler en temps partiel, les week-ends et jours fériés.

Formations et salaires

Le métier manutentionnaire nécessite des formations réglementées adéquates, en prime les formations « Gestes et Postures », « Chargement et déchargement » selon les différents types d’avions traités : VRAC et MECANISE, les formations « Matières dangereuses » et « Sûreté du métier de la piste et du fret ». Aussi, le permis de conduire B est une obligation afin que le candidat puisse passer un permis spécifique pour circuler sur les pistes. Ce permis est dénommé TZ.

Devenir manutentionnaire au Canada pour bénéficier d’un salaire de $31,200 par an ou $16 par heure est un avantage certains pour tous ceux qui aimeraient exercer cette profession dans le pays. Cependant, les postes de niveau débutant gagnent en commençant un salaire approximativement de $29,250 par an, alors que les manutentionnaires les plus expérimentés touchent jusqu’à $35,100 par an.