Créer son entreprise aux USA en tant qu’expatrié : quelles sont les démarches à suivre ?

Comment créer son entreprisse aux Etats-Unis en tant qu’expatrié ? Les Etats-Unis sont réputés pour être une terre favorable aux investissements. Nombreuses sont ces personnes qui désirent immigrer dans le but de créer leur propre entreprise. Certaines y sont dans le cadre d’un contrat de travail, mais séduites par le paysage des affaires, décident de se lancer dans l’entrepreneuriat. Au pays de l’oncle Sam, la création d’une entreprise exige une étude de marché, un business plan solide, des démarches administratives, entre autres. Voici en quelques points, les différentes démarches à suivre pour créer son entreprise aux Etats-Unis.

Créer son entreprise aux USA

Vous partez très prochainement aux Etats-Unis pour créer une société ou vous y êtes déjà, mais plutôt tentez par l’aventure entrepreneuriale ? Monter son entreprise aux USA est une démarche minutieuse dans laquelle aucune étape ne doit être négligée. Entre le statut ou le visa requis pour un expatrié, les études de marchés et les formalités administratives, nous vous disons tout ce qu’il faut savoir pour mener à bien ce projet.

Visa pour créer son entreprise aux USA

Les ressortissants étrangers non-détenteurs de la carte verte désireux entreprendre aux USA sont soumis à 3 types de visa, selon leur domaine professionnel.

Le visa E-1 Trader

Le visa E-1 Trader est requis pour les gestionnaires, professionnels ou spécialistes impliqués dans le commerce international. Il leur permet d’immigrer aux USA et y poursuivre leur activité commerciale. L’activité en question concerne les transactions commerciales dans le domaine de la banque, le tourisme, l’assurance ou le conseil.

Le visa E-2 Investor

Ce visa s’adresse aux investisseurs étrangers qui désirent créer une entreprise aux Etats-Unis ou racheter une déjà existante sur place pour en assurer la gestion. C’est un visa non-immigrant qui n’a pas de durée de validité. Tant que vous gardez votre statut d’investisseur ou gérant d’entreprise aux USA, il est valide.

Le visa EB-5 Immigrant Investor

Aussi appelé « million dollar Green Card », ce visa se rapproche un peu du précédent. Mais cette fois-ci, il s’adresse aux personnes qui investissent des capitaux dans une entreprise américaine basée aux Etats-Unis. L’investissement minimum est de 1 000 000 $ pour les zones urbaines et de 500 000 $ pour les zones rurales. Il faut notamment, prouver que ces fonds sont légaux et qu’ils permettront la création d’au moins 10 emplois à plein temps. Le visa EB-5 Immigrant Investor permet au détenteur d’obtenir la carte verte pour bénéficier d’un statut de résident permanent.

Monter son entreprise aux Etats-Unis : quels types de société choisir étant un expatrié ?

Le choix du type d’entreprise est une étape importante dans la création de celle-ci. Il déterminera la structure juridique de votre société, la fiscalité et les impôts à payer, entre autres.
Mais avant tout, il faut savoir que créer son entreprise aux Etats-Unis obéit aux mêmes règles que partout ailleurs dans le monde. Ce projet demande :

  • Une étude de marché
  • Un business plan solide
  • Un capital
  • Un local et une adresse

Il existe différents types de sociétés aux USA, mais les non-résidents ne peuvent détenir que deux formes d’entreprises. Nous allons nous pencher uniquement sur celles autorisées aux expatriés.

La Limited Liability Company (LLC)

Ce modèle est la plus courante aux USA. Cette forme juridique présente plusieurs avantages, car généralement, les biens personnels ne subissent pas de saisie en cas de faillite ou de poursuites judiciaires. Les associés sont considérés comme des travailleurs indépendants, mais tenus de payer les contributions fiscales afférentes. Les taux d’imposition sur le revenu sont fixés entre 10% et 39,6%.

La C Corporation (C Corp)

Cette forme juridique est moins répandue aux USA, mais pratique pour les grandes entreprises qui désirent solliciter des investisseurs institutionnels ou faire des levés de fonds par exemple. La C Corporation (C Corp) est semblable à la Société Anonyme en France.

Enregistrer son entreprise

Après avoir défini le statut juridique de votre entreprise, il faut ensuite passer à l’enregistrement auprès du gouvernement fédéral. Il va falloir définir le nom de l’entreprise et la faire domicilier. Ensuite, ouvrir un compte bancaire pour effectuer toutes les opérations financières qui découleront de cette activité.

La SBA (Small Business Administration), le site de l’ambassade des Etats-Unis de votre pays, le selectusa.gov proposent des aides pour la création d’entreprise aux USA. Vous pouvez consulter l’une d’entre elles.